RENCONTRE:

le peintre et graveur DAVID MAES et le chorégraphe et danseur, GUILLAUME LE MASSON.

rendent hommage à ERIC SENEN, avec son diuo NOTA BENE, interprété par Katia Petrowick et Charly Guerin.

 


Les gestes ont été pensés ailleurs, autrefois. Les traits se sont entrouverts seuls, leur rencontre est parfaite,

Un libre essor du pas et du souffle à faire corps avec ce qui en chacun est une part de l’autre, mémoire offerte, plurielle, fragment d’espace amovible, équilibre instable et tangent à la ligne du bruissement temporel de nos vies:

l’espace pense la danse, la peinture entend le geste: Silent lines, nous surprend.














































Photographies, Bernard Poncet